Le chapitre cathédral est le collège de prêtres auquel il revient d'accomplir les fonctions liturgiques plus solennelles dans l'église cathédrale ; en outre, il revient au chapitre de remplir les fonctions qui lui sont confiées par le droit ou par l'Évêque diocésain.
Le chapitre des chanoines de la cathédrale de Monaco a été érigé en même temps que le diocèse par la Bulle Quemadmodum sollicitus Pastor du Pape Léon XIII du 15 mars 1887.

Dans l’histoire de l’Eglise le chapitre cathédral est une réalité importante. Il est un groupe de prêtres exerçant ou ayant exercé des responsabilités importantes, appelé par l’évêque pour prier dans l’église-mère du diocèse. Il trouve ses racines lointaines dans l’antiquité chrétienne où des évêques, tels saint Augustin, vivaient et priaient avec leurs prêtres sous le même toit.

Cette communion était un signe d’unité et une force spirituelle et pastorale. Progressivement, dans l’histoire, le chapitre cathédral exercera différentes responsabilités, intercédant pour le diocèse, conseillant l’évêque et ayant un rôle important lors des successions épiscopales.
 
Le chapitre cathédral se compose des chanoines suivants (classés par rang de stalle) :
  • Mgr Fabrice GALLO, archidiacre *
  • Chanoine Patrick KEPPEL
  • N.
  • N.
  • N.
  • Chanoine César PENZO o.s.f.s., chanoine pénitencier **
 
 * L’archidiacre est le doyen du chapitre.
** Le chanoine pénitencier possède en vertu de son office la faculté d'absoudre au for sacramentel des peines canoniques non déclarées et non réservées au Siège Apostolique.