Retrouvez l'homélie de Mgr David Macaire, O.P., Archevêque de Fort-de-France en Martinique de ce 1er novembre en la Cathédrale de Monaco.

 

La célébration de la fête de la Toussaint aura lieu mardi 1er novembre et la commémoration des fidèles défunts le lendemain, mercredi 2 novembre.

Comme son nom l’indique, la Toussaint est la fête de tous les saints. L’Église honore ainsi la foule innombrable de ceux et celles qui ont été, par leur vie, témoins du Christ.

Si un certain nombre d’entre eux ont été officiellement reconnus, à l’issue d’une procédure dite de « canonisation », et nous sont donnés en modèle, l’Eglise sait bien que beaucoup d’autres ont également vécu dans la fidélité à l’Evangile et au service de tous. C’est ainsi qu’en ce jour de la Toussaint, les chrétiens célèbrent tous les saints, connus ou inconnus.

Cette fête est donc aussi l’occasion de rappeler que tous les hommes sont appelés à la sainteté, par des chemins différents, parfois surprenants ou inattendus, mais tous accessibles.

Le 2 novembre, au lendemain cette fête, l’Église commémore ses fidèles défunts. La messe est célébrée pour tous les défunts et spécialement pour ceux de l’année écoulée. Ce jour, comme la veille, est traditionnellement consacré à une visite familiale au cimetière et à l’entretien des tombes.
 

 

1er Novembre :

Messe pontificale

La messe pontificale de la Toussaint présidée par Monseignaur Barsi aura lieu à 10h30 en la Cathédrale. Monseigneur David Macaire, O.P. archevêque de Fort-de-France en Martinique prononcera l’homélie.


Vêpres et bénédiction des tombes

Comme chaque année, le Diocèse de Monaco propose de se retrouver autour de son Archevêque, dans la chapelle du cimetière de Monaco, à 15h00 pour la prière des vêpres (office de prière célébré tous les soirs). Celle-ci sera suivie de la bénédiction des tombes. Tous ceux qui veulent se recueillir et se souvenir de leurs défunts sont invités à participer.

 




Toussaint - la force des traditions

Le 1er novembre est le jour où l’Eglise fête les Saints du Ciel, le lendemain le jour où elle se souvient de ses fidèles défunts. Par conséquence, ce sont des jours également de forte influence au cimetière où les tombes fleurissent de pensées et de prières. Il est important de rappeler que nous pouvons commémorer nos défunts tout au long de l’année, en leur rendant visite bien sûr, mais aussi en faisant dire des messes pour eux. N’hésitez pas à leur anniversaire de naissance ou de mort mais aussi à n’importe quel moment de demander à un prêtre dans une paroisse de célébrer une messe en leur mémoire. Si vous priez pour eux, ils prieront pour vous auprès de Dieu, c’est l’essence même de la communion des Saints. Alors, de plus, n’oublions pas ce beau rendez-vous du 1er novembre à 15h00 à la chapelle du cimetière où l’Archevêque et les prêtres du Diocèse béniront les tombes de tous et de chacun.