Solennité de l’Assomption de la Vierge Marie

Samedi 15 août 2020

La fête de l’Assomption célèbre la mort, la résurrection, l’entrée au ciel et le couronnement de la bienheureuse Vierge Marie.

En 1950, le pape Pie XII propose une définition plus précise : « La Vierge immaculée, préservée par Dieu de toute atteinte de la faute originelle, ayant accompli le cours de sa vie terrestre, fut élevée corps et âme à la gloire du ciel, et exaltée par le Seigneur comme la Reine de l’univers, pour être ainsi plus entièrement conforme à son Fils, Seigneur des seigneurs, victorieux du péché et de la mort ». La définition fait partie des dogmes de l’Église.

On associe souvent l’Assomption de Marie avec l’Ascension du Christ ; de fait, les mots se ressemblent et il y a dans les deux cas une montée mystérieuse au ciel dans la gloire de Dieu.

Pourtant, « assomption » ne vient pas du verbe latin « ascendere » (monter, s’élever), qui a donné « Ascension », mais d’« assumere » (assumer, enlever). L’étymologie souligne l’initiative divine : Marie ne s’élève pas toute seule vers le ciel, c’est Dieu qui fait le choix de l’« assumer », corps et âme, en la réunissant à son Fils sans attendre la résurrection finale, tant elle a su s’unir, corps et âme, à Lui dès sa vie terrestre.

Les messes sont célébrées, avec les restrictions sanitaires en vigueur, dans toutes les paroissses aux horaires suivants :

  • Cathédrale : 10h30
  • Sainte-Dévote : 8h30, 10h30, 18h, 19h30
  • Saint-Charles : 8h30, 10h30, 18h30
  • Saint-Nicolas : 10h30
  • Saint-Martin : 9h15
  • Sacré-Coeur : 10h30
  • Carmes : 9h30, 11h, 12h, 19h