L’origine des Pères Carmes à Monaco

Pour visiter le site
⬇️
http://www.chapelle-carmes.mc

 
Si l'on fait une promenade à Monaco-Ville on trouvera dans le dédale de petites ruelles derrière le Palais de Justice, le panneau indicateur de «Rue des Carmes», à côté de la «Place des Carmes» et du «Passage des Carmes».
Ces trois dénominations nous feraient penser à la présence des Pères Carmes aux siècles passés. Et pourtant il n’y a pas des traces historiques de la fondation d’un couvent des Carmes à cet emplacement.                                                       
On peut voir également, adossée à une façade de la Rue des Carmes, une niche avec l’image de N.D. du Mont-Carmel. Cette image constituerait un signe de la dévotion de l’ancienne ville de Monaco à la Vierge du Carmel.  

La pensée logique nous amène à penser à la possibilité des passages habituels de quelques religieux qui, en vue d’assister le clergé local de l’ancienne paroisse de Saint-Nicolas ou de la chapelle de Saint Jean-Baptiste du Palais, pouvaient venir du sanctuaire des Carmes de Laghet exercer le ministère de la prédication, des confessions, de la célébration des Offices religieux sur le Rocher, entre les années 1674 et 1880.  

Ainsi, il n’est pas étonnant que des liens spirituels, de solidarité et de collaboration se soient créés entre la Communauté des Pères Carmes du Sanctuaire de Laghet et la Princi-pauté de Monaco. Cette présence des Carmes sur le Rocher a laissé comme souvenir leur nom gravé dans la mémoire des monégasques et dans la dénomination des rues.