Conférences



Amoris Laetitia : continuité ou renouveau ?

Une conférence de Monseigneur Olivier de Germay


Les deux synodes des évêques sur le mariage et la famille, en 2014 et 2015, ont suscité dans l’Eglise à la fois un grand enthousiasme et de vifs débats. Tous attendaient avec impatience les conclusions qu’en tirerait le Pape François.

Lorsqu’en avril 2016, il publie l’exhortation apostolique Amoris Laetitia, certains ont pu être déstabilisés. La doctrine de l’indissolubilité du mariage n’était-elle pas remise en cause ? A y regarder de plus près, ce texte – qui demande à être interprété avec justesse – se révèle porteur de précieuses orientations pastorales. Il encourage l’Eglise à s’investir avec empressement et enthousiasme dans l’annonce de l’Evangile. Il invite également à un changement d’attitude vis-à-vis des personnes en situation dites irrégulières. Plus fondamentalement enfin, il dessine les contours d’un renouveau pastoral et missionnaire source de grandes espérances.
 

Mercredi 29 novembre 2017, à 20h

Théâtre des Variétés, Bd Albert 1er, Monaco

Parkings publics de la Condamine ou du Square Gastaud (0,40€ de l’heure).

 


Monseigneur Olivier de Germay

Monseigneur Olivier de Germay est évêque d’Ajaccio depuis 2012. Ingénieur de l’École Spéciale militaire de Saint-Cyr et licencié en théologie morale (Institut Jean-Paul II), il a été ordonné prêtre en 1998 pour le diocèse de Toulouse où il a exercé divers ministères, enseignant la théologie sacramentelle et de la famille à l’Institut catholique de Toulouse, avant de rejoindre la Corse.

J’étais franc-maçon…

Une conférence de Serge Abad-Gallardo

 

Comment définir la Franc-maçonnerie ?  Est-ce une religion ? Un groupe de pression politique ? Une société philanthropique ? Un cercle de promotion professionnelle ? Une secte ? Et peut-on être à la fois Franc-maçon et Chrétien ?

C’est à cet ensemble d’interrogations que cette conférence se propose de répondre, sans animosité aucune envers les francs-maçons, mais sans complaisance non plus à l’égard de la Franc-maçonnerie. L’intervenant témoignera de son expérience personnelle d’ancien franc-maçon en s’appuyant, dans un souci d’objectivité, sur de nombreux extraits d’écrits et de rituels maçonniques, ainsi que sur les analyses du Magistère de l’Eglise Catholique.

 

Mercredi 21 février 2018, à 20h

Théâtre des Variétés, Bd Albert 1er, Monaco

Parkings publics de la Condamine ou du Square Gastaud (0,40€ de l’heure).


 

Serge Abad-Gallardo

Serge Abad-Gallardo, ancien architecte et haut fonctionnaire territorial, a été franc-maçon pendant 24 ans au sein de l’obédience mixte et internationale « Le Droit Humain ». Il y a occupé de nombreux postes d’officiers, a fait partie des « Hauts Grades » avant de revenir à la foi catholique et d’interrompre son parcours maçonnique. Il est l’auteur de J’ai frappé à la porte du Temple (2014), récit de son parcours maçonnique, et de Je servais Lucifer sans le savoir (2016).

 

  Formulaire d'inscription