Publié le 27 septembre 2021

Les escapades de Jean-Pierre - Sant'Anna di Vinadio


Le sanctuaire Sant’Anna di Vinadio est situé sur une très ancienne voie de communication entre la Provence et le Piémont. Il est aussi le plus haut d’Europe, à 2035 mètres d’altitude. On y accède en passant par Isola 2000, le col de la Lombarde, puis en suivant sur une dizaine de kilomètres une route étroite et sinueuse qui nous emmène en territoire italien. Il peut aussi être atteint depuis Cuneo à travers la vallée de Stura de Demonte.

Des sentiers de randonnées à partir du sommet du col de la Lombarde permettent de s’y rendre. Au pied su Sanctuaire, vous trouverez également de nombreux départs pour tous les niveaux de randonneurs, dans un cadre magnifique. Les familles avec enfants pourront facilement emprunter ces sentiers, avec des durées et des dénivelés pour tous les niveaux. On accède très rapidement aux lacs dans un paysage de montagne très vert.

Une des randonnées la plus connue et très prisée est celle du tour des Cimes du Laufser, avec 500 mètres de dénivelés, pour quatre à cinq heures de marche, au départ du sanctuaire. Il dessine une boucle entre la France et l’Italie, au milieu des lacs.

Ouvert de la mi-juin à fin septembre, accessible aussi en bus, le Sanctuaire accueille de nombreux pèlerins tant des communautés françaises qu’italiennes. Le complexe dispose de nombreuses salles dans plusieurs bâtiments. Dans le bâtiment principal se trouve la réception et le restaurant, avec une trentaine de chambres très bien équipées sur trois étages reliés par ascenseur.

Un autre bâtiment plus ancien relié à l’arcade de l’église dispose aussi de 19 chambres. Il y a également des refuges plus spartiates équipés de lits superposés.

Et maintenant un peu d’histoire.

La légende rapporte qu’avant le XIème siècle, Sainte Anne, la mère de la Vierge Marie, serait apparue en haut d’un rocher à une jeune bergère, Anna Bagnis. Elle lui montra le lieu où elle souhaitait que soit construite une chapelle.  Plusieurs miracles sont attribués à Sainte Anne de Vinadio, dont le plus connu se produisit en 1755 quand une avalanche ensevelit le village de Bergemoletto, et où trois femmes purent être dégagées vivantes 37 jours plus tard.

L’église actuelle, consacrée à Sainte Anne, est la deuxième qui a été construite, en 1680. Elle se caractérise par un sol à très forte inclinaison, car elle a été bâtie sur la pente de la roche qui se trouve dessous. L’intérieur possède trois nefs. Les murs sont recouverts d’ex-voto peint, d’hier et d’aujourd’hui, et de rubans roses ou bleus des nouveaux nés placés sous la protection de Sainte Anne, protectrice des femmes enceintes. Ils témoignent aussi de la dévotion pour Sainte Anne dans les demandes de guérisons ou de remerciements pour avoir échappé à un danger ou pour une nouvelle naissance.

En face du presbytère se trouve la statue de Sainte Anne avec Marie, et le bras –reliquaire datant du XVIIème siècle qui contient une partie de la relique de la Sainte.

Juste à côté de l’église a été crée à l’endroit où se trouvait la première église, la chapelle des confessions. Dans le cloître une messe bilingue est célébrée, en français et en italien.

Pour aller plus loin dans la découverte de ce magnifique sanctuaire, je vous invite à vous rendre sur son site internet : www.santuariosantanna.eu/fr/

Vous trouverez aussi des informations sur wikipedia : https://fr.wikipedia.org/wiki/Sanctuaire_Sainte_Anne_de_Vinadio

Galerie